team_member_8

Bienvenue sur ce site de photos issues de ma passion pour les voyages.

Christchurch-26

« Ma présence ici, je la dois à ce jour de juillet, il y a sept ou huit ans, où je découvris les rives du Baïkal. L’impression inocula en moi la certitude que je reverrais ces lieux. A la manière de ces ésotéristes guénomiens obsédés par l’identification de l’age d’or, nous sommes quelques âmes nomades qui cherchons par tous les moyens à revivre les moments intenses de nos existences. Pour certains, ils se situent dans l’enfance, pour d’autres ils correspondent au premier baiser sous le pont de la départementale, pour d’autres encore à une sensation d’épanouissement inexplicable, un soir d’été, dans le crissement des cigales, pour d’autres enfin à une nuit d’hiver où auraient afflué de hautes et bonnes pensées. Pour moi, c’était là, au bord du talus sablonneux ouvert sur le lac. Mishima dans le « Pavillon d’or » : « .. Ce qui donne un sens à notre comportement à l’égard de la Vie est la fidélité à un certain instant et notre effort pour éterniser cet instant.. » Tout ce que nous entreprenons découlerait d’une inspiration éphémère, intangible. Une fraction de seconde fonderait l’existence. Les bouddhistes nomment Satori ces instants où la conscience entrevoit quelque chose. A peine né, le surgissement s’évanouit. A l’aveugle on cherche à le ramener. On voudrait ressusciter la sensation disparue. Les jours s’écoulent dans ce tâtonnement. L’existence devient errance. On avance, filet à papillons à la main, aspirant à ce qui s’est enfui. Cette tentative mille fois recommencée et mille fois contrariée de revivre le Satori alimente nos efforts jusqu’à ce que la mort nous délivre de l’obsession de revivifier les évanouissements. Hélas on ne se baigne pas deux fois dans les mêmes lacs. Les Satori ne se répètent pas. La hiérophanie est à usage unique. Les madeleines ne se réchauffent pas. Et les rives du Baïkal me sont à présent trop familières pour me tirer la moindre larme  » …. Sylvain Tesson Dans les forêts de Sibérie !!!

On est bien loin de la Nouvelle Zélande … mais le temps d’un livre j’ai voyagé dans un Ailleurs… Comme quoi le Voyage peut revêtir de multiples facettes : C’est une invitation faite par l’auteur d’un livre à le suivre, C’est une rencontre avec l’Autre qui vous entraine dans son univers, C’est une évasion de la pensée sur les chemins de l’imaginaire. C’est le fou rire communicatif d’un touriste dans une rame de métro … On peut aussi voyager en restant chez soi : et je ne parle pas de ces émissions télévisées qui vous amènent une vision du monde au pied du canapé … Mais plutôt de cet élan qui vous entraine à « faire attention » à ce qui nous entoure, à braver la routine, à revisiter vos trajets habituels .. A continuer à faire les choses du quotidien mais en y ajoutant un « soupçon » de pleine conscience !!!

J’ai tardé à écrire cet article sur la Nouvelle Zélande : Je l’avais bien en tête mais je ne me doutais pas de la tâche qui m’attendait dans le choix des images …. Je ne me suis pas résolu à n’en choisir que quelques unes, les meilleures, j’ai tenu à toutes les passer en revue avant de  les partager avec vous … Il y aura donc 3 articles sur la Nouvelle Zélande : Le premier sur la ville de Christchurch (la plus grande de l’ile du sud) et sur la présentation de ma maison sur roue .. Le second  sur l’Ile du Sud et dernier sur l’Ile du Nord

Christchurch est une ville « étrange » … Victime de tremblements de terre à répétition alors que c’est la 3ième agglomération de Nouvelle Zélande après Wellington et Auckland, la ville reste en suspens …. comme le relate très bien l’article de Wikipédia :

 

Le 4 septembre 2010, à 4h35 locale, la ville est frappée par un séisme de magnitude 7 sur l’échelle de Richter qui ne fait aucune victime.

Nouveau séisme de magnitude 6,3, le 21 février 2011 à 12h51 locale. 185 personnes ont trouvé la mort.

Le 13 juin 2011, un nouveau séisme de magnitude 6 frappe la ville faisant 1 mort et 45 blessés, provoquant l’effondrement de plusieurs bâtiments dans le centre-ville et poussant le gouvernement à décider l’abandon d’une partie des quartiers Est de la ville, les plus soumis aux séismes à répétition.

De très nombreux édifices historiques, dont la cathédrale, sont partiellement ou totalement détruits. Pour faire face à ces destructions, la ville renouvela son centre en développant des magasins, banques, et restaurant à l’aide de contenairs ainsi qu’une nouvelle cathédrale construite en PVC.

Cette série de séismes, à la fois mortels et ayant détruit le plus ancien patrimoine architectural du pays, marquera profondément les néo-zélandais.

Le 14 février 2016, Cristchurch subit un nouveau séisme de magnitude 5,8. Les sirènes ont retenti à Christchurch, où au moins un édifice a été évacué, selon des médias. Les services d’urgence ont précisé ne pas avoir connaissance de dommages sur la structure des bâtiments.

 

C’est une ville dans la verdure, sans beaucoup de circulation .. il n’y a que 400.000 habitants environ … avec des tramways pour les touristes …

 

 

de magnifiques bâtiments ….et notamment le Musée de Canterbury, les jardins botaniques …

 

 

 

Mais Christchurch détient aussi une des plus belles galeries d’art Moderne qu’il m’a été donné de voir ….

 

 

C’est aussi un musée à ciel ouvert ou le street art est légion ….

 

 

Et puis parfois on tombe sur des scènes de rue insolites ou des traces humaines … improbables

 

« Je souhaite que tu soies là »

 

il n’y a plus que le toit ….

 

Christchurch était une belle entrée en matière pour se familiariser avec la Nouvelle Zélande … mais ce n’est point les villes qui en font l’intérêt mais plutôt les paysages, les randonnées, la nature que l’on pourrait croire sauvage (je vous en parlerais plus loin ..) etc …

Alors avant de partir … et de suivre cet itinéraire ….

 

 

 

Je vous invite d’abord à vous asseoir dans le salon de ma maison sur roue néozélandaise ….

Alors … en 2 mots :  Ma maison … (je pense me construire la même pour sillonner l’Europe) dans les années à venir …

Coté Conducteur avec l’albatros …

 

Coté passager avec le couple de Pingouins (Histoire de ne pas voyager toute seule)

 

Le salon / Salle à manger / Bureau / Chambre à coucher / Salle de bain / Buanderie ….

 

La cuisine, la salle de bain extérieure, les toilettes extractibles,  le garde manger ….

Le nécessaire de survie …. et celui du petit déjeuner …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mettez vous à l’aise, Accrochez vos ceintures , Ouvrez grand les yeux … nous partons dés le prochain article .. d’ici là profitez de cette belle arrière saison et on se revoit très très vite …

Partager cet article

Prev Post Next Post

Comments

  1. André-Michel Besse 17 septembre 2018 in 8 h 44 min

    Bravo Nath, pour tes références littéraires judicieuses bien sûr, aussi pour ce qu’on apprend et qui étonne, mais surtout pour le ton plein d’allant et d’humour. C’est habituel chez toi, mais ici encore plus prononcé.

    1. Rafnac 17 septembre 2018 in 9 h 04 min

      Merci 1er lecteur de la semaine .. J’apprécie les compliments et je sais Oh combien ils sont sincères et me vont droit au coeur … D’ailleurs, j’aimerais savoir si, suite aux modifications que j’ai faite sur le site pour que mes lecteurs reçoivent mes commentaires, tu as reçu par mail cette réponse (Si tant est que tu aies coché la case .. recevoir les commentaires (ou plutôt les réponses ..) Bonne semaine à toi …

  2. Laurent NOËL 18 septembre 2018 in 7 h 34 min

    Hello Nath,
    C’est toujours un plaisir de découvrir « your trip in New Zealand ». Cela me fait toujours autant rêver. certes, je fais partie de ceux qui certes rêvent dans leur canapé, un rhum orange à la main, des cacahuètes dans l’autre (LOL). Sache néanmoins que j’en apprécie au plus point la beauté que tu nous offres généreusement.

    Je t’embrasse,
    LO

  3. Cht'ti Poulet 18 septembre 2018 in 9 h 12 min

    Ha cool , de nouveaux articles !
    Même si je ne suis pas le plus grand fan des musées , il faut reconnaitre que celui-ci à l’air très sympa , de par son coté moderne et « fun ».
    Et ta maison néo zélandaise déchire , trop la classe avec ce tag double face , ça en jette !
    La sobriété de l’intérieur contraste un peu avec l’extérieur d’ailleurs 🙂
    Je me suis aussi abonné aux suivis des commentaires , je te tiendrais au courant si cela fonctionne ou pas.
    Biz

  4. MOCYDLARZ 18 septembre 2018 in 17 h 16 min

    Magnifique…comme d’hab … !!!
    GROS BISOUS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *